Langues

Securitas fait dans le social


shadow
Print pagePDF pageEmail page

"Merci pour vos bons et loyaux services!"

« Merci pour vos bons et loyaux services!« 

Au vu de ses difficultés manifestes à gérer ses ressources humaines, Securitas invite certains agents proches de la retraite à démissionner, question d’assainir les finances de la société en temps de crise.
Afin de convaincre l’agent tombant des nues et hésitant, la DRH va même jusqu’à informer le salarié (français) que malgré sa démission, il peut toucher le chômage. Croyant être confrontés à une nouvelle vraiment révolutionnaire, nous avons contacté Pôle Emploi en France afin de vérifier l’information.
Quel ne fut pas notre déception (et surtout le désarroi de l’agent) d’apprendre que l’information de la DRH de Securitas n’est que du pipeau.L’agent refuse alors la proposition (indécente) de Securitas pour se voir proposer un arrangement afin qu’il parte tout en touchant son chômage! Pour faire passer la pilule à l’agent qui commence à comprendre qu’il est en train de se faire déclasser, Securitas surenchère en lui disant gentiment : « ne vous inquiétez pas, vous êtes à 8 mois de la retraite et vous aurez droit à un an au chômage ».

Non seulement cette méthode est-elle infecte, insidieuse et mensongère, mais elle constitue également un parasitage du système social mis en place afin de protéger les faibles, les victimes (lire: les licenciés), et non pas les forts, les auteurs du licenciement (lire: les employeurs sans scrupules), voulant liquider  son personnel tout en contournant les règles du système.

Il est évident que les  gens près de la retraite coûtent plus cher à Securitas censée respecter le barème de la convention collective  que les débutants, plus malléables par ailleurs.

Une façon très SPARTA pour remercier les agents pour leurs bons et loyaux services!

Auteur

Claus Marquardt
Claus Marquardt

Claus Marquardt est Secrétaire syndical au NGL-SNEP. Ses attributions concernent notamment le calcul des salaires, le gardiennage, les conventions collectives, la représentation dans les entreprises. Claus Marquardt est titulaire d'un bac Administration et Gestion et muni de l'esprit d'équipe inculqué par la Gendarmerie Française.